Blog

[Interview] Habib, consultant HVAC

1/ Bonjour Habib, pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Après mon BAC S, j’ai opté pour un BTS assistant technique d’ingénieur puis une classe prépa ATS (prépa dédié au BAC+2) afin d’intégrer une école d’ingénieur. Après ma prépa, j’ai opté pour une formation d’ingénieur généraliste à dominante mécanique au sein de l’INSA de Strasbourg car j’étais très attiré par les grands projets de construction en général (projets d’infrastructure, construction de centrales électrique, etc…).

Après une courte mission dans le domaine automobile, je me suis focalisé dans le secteur de l’énergie (thermique & nucléaire) où j’ai pu exercer différentes fonctions que ce soit en suivi de chantier ou en bureau d’études depuis presque 10 ans maintenant.

Fin 2014, j’étais à la recherche d’une nouvelle opportunité, c’est là que j’ai été approché par MCA qui avait plusieurs propositions de postes correspondant à mon profil et c’est comme ça que j’ai fini par intégrer MCA début 2015.

2/ Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le projet sur lequel vous travaillez actuellement ?

Depuis que j’ai intégré MCA, je travaille en tant qu’ingénieur qualité et qualification des équipements HVAC pour l’entreprise Tunzini Nucléaire (VINCI Energies).

Tunzini Nucléaire via le groupement ACTAN est en charge des études de détails, des achats, de la fabrication, de la qualification, de la construction et des essais des systèmes de ventilation classés pour les centrales nucléaires de dernière génération EPR, notamment pour le projet HPC (Hinkley Point C, Royaume-Uni).

Mon travail consiste à rédiger des documents techniques afin de mener à bien la qualification du matériel HVAC en lien avec les fournisseurs de matériel et les laboratoires d’essai. La qualification consiste à s’assurer via des essais en laboratoire que la conception du matériel est robuste et que le matériel remplira bien sa fonction lors de la mise en service de la centrale que ce soit en conditions normales de fonctionnement ou en conditions accidentelles (séisme, feu, irradiation, etc…).

Je suis également en support du responsable qualité afin de mettre en place le système de management de la qualité en cohérence avec les requis du projet.

3/ Qu’est-ce qui vous plait le plus dans ce projet, qu’en avez-vous appris ?

C’est un projet très intéressant techniquement sachant que je n’avais pas d’expérience dans le domaine du HVAC. Je m’occupe notamment des clapets coupe-feu, des volets de désenfumage et de la protection feu des systèmes de ventilation qui sont des matériels clés pour la sureté de la centrale. Les échanges avec les fournisseurs et les laboratoires d’essai sont également riches en enseignement surtout en ce qui concerne les requis réglementaires.

La partie qualité est également intéressante, avec la participation aux audits internes et l’évaluation technique des fournisseurs. Cette double casquette fait que je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

4/ Avez-vous des conseils pour quelqu’un qui voudrait avoir le même type de parcours professionnel que vous ?

Faites ce qu’il vous plait avant tout, ne pas hésiter à s’orienter sur des postes dans des domaines différents de ce que vous aviez pu faire auparavant, cela va vous permettre d’acquérir des compétences transverses et de découvrir d’autres horizons par la même occasion.

5/ Que préférez-vous dans le fait de travailler avec MCA ?

La plupart de mes interlocuteurs chez MCA sont jeunes, donc le courant passe très bien et on se comprend rapidement. Si j’ai un problème à faire remonter, c’est encore plus facile grâce à la bonne entente et la plupart du temps les problèmes sont très vite résolus.

J’aime bien également l’organisation d’évènements par MCA (afterwork, team building, etc…) même si je n’ai pas encore eu l’occasion de participer à l’un de ces évènements (prochainement je l’espère….).

6/ Quelle est votre devise de vie préférée ?

Aide-toi, le ciel t’aidera !

7/ Pourriez-vous nous décrire une journée typique au travail ?

Une journée typique, c’est beaucoup de mails à répondre, d’échanges téléphoniques étant donné qu’on est en interaction avec les différentes parties du projet que ce soit en interne avec les partenaires du groupement et les autres services (projet, achat, qualité, etc..) ou en externe, (client, fournisseurs, laboratoires d’essai).

C’est également la rédaction de documents techniques ou bien de procédures qualité sans compter les réunions (internes) qui peuvent rythmer la journée également.

8/ Quelle serait la prochaine étape pour vous et votre carrière ?

Après un peu plus de 10 ans d’expérience dans la technique, je voudrais m’orienter dans un futur proche (2-3 ans) vers des fonctions managériales toujours dans le domaine de l’énergie mais sur des postes à l’international….

Retour aux articles